Le Nobel de la paix au Quartette national tunisien pour le dialogue

Le Nobel de la paix au Quartette national tunisien pour le dialogue

Photo: Keystone

Le Nobel de la paix a été attribué vendredi au quartette d'organisations conduisant le dialogue national en Tunisie. Ce quartette a été formé à l'été 2013, alors que la Tunisie doutait de son avenir.

Selon le comité norvégien du Prix Nobel, 'le processus de démocratisation était alors en danger en Tunisie en raison d'assassinats politiques et de vastes troubles sociaux'.

Le comité a salué 'la contribution décisive (du quartette) à la construction d'une démocratie pluraliste à la suite de la Révolution de jasmin de 2011'. Composé de l'UGTT, syndicat historique en Tunisie, du patronat (Utica), de la Ligue tunisienne des droits de l'Homme (LTDH) et de l'Ordre des avocats, le quartette a organisé un long et difficile 'dialogue national' entre les islamistes et leurs opposants, les obligeant à s'entendre pour sortir d'une paralysie institutionnelle, a justifié le comité norvégien.

Processus alternatif

Le quartette a lancé 'un processus politique alternatif, pacifique, à un moment où le pays était au bord de la guerre civile', a-t-il rappelé. Il a été 'crucial' pour permettre à la Tunisie, plongée dans le chaos des Printemps arabes, 'd'établir un système constitutionnel de gouvernement garantissant les droits fondamentaux pour l'ensemble de la population, sans condition de sexe, de convictions politiques (et) de croyances religieuses', selon lui.

Les lauréats du Nobel 'montrent la voie' pour sortir des crises régionales, a commenté dans la foulée l'Union européenne.

Hommage 'aux martyrs'

L'attribution de ce Nobel est un 'hommage aux martyrs de la Tunisie démocratique', a commenté à Tunis le secrétaire général du syndicat UGTT, Houcine Abassi. 'Cet effort fourni par notre jeunesse a permis au pays de tourner la page de la dictature', a ajouté le responsable de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), mouvement qui fut l'instigateur en 2013 de ce dialogue national.

A Oslo, le comité Nobel n'avait pas encore réussi vendredi en fin de matinée à joindre son lauréat 2015 après l'annonce du prix. Il ignorait d'ailleurs qui viendra le récupérer le 10 décembre à Oslo. Le quartette ne figurait pas parmi les favoris du prix.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.