Le bilan en Haïti bondit à 264 morts après le passage de Matthew

Matthew: Haïti dévasté compte ses centaines de morts - Pire évité en Floride

Photo: Keystone

Dévasté par l'ouragan Matthew en début de semaine, Haïti ne cesse de compter ses morts: le bilan s'est alourdi à 842 victimes. Vendredi, l'ouragan longeait les côtes de Floride, un Etat qui semblait avoir évité le pire avec toutefois un risque de montée des eaux.

Le dernier bilan établi par l'agence Reuters à partir des chiffres fournis par les équipes de la protection civile est de 842 morts et des milliers de personnes déplacées. Le sénateur haïtien Hervé Fourcand, élu de la région Sud, parlait auparavant d'au moins 400 victimes tout en précisant qu'un certain nombre de communes restaient inaccessibles plusieurs jours après l'arrivée de Matthew.

La protection civile du Sud avait évoqué pour sa part un bilan de 315 morts. Mais ce chiffre ne prenait pas en compte quatre communes touchées. De son côté, le ministère de l'Intérieur faisait état de 271 morts.

Crainte d'une hausse de cas de choléra

Toute la partie méridionale du pays a été noyée sous des torrents d'eau et secouée par des vents très violents, parfois pendant de longues heures. Le pays est très vulnérable aux intempéries en raison d'une importante déforestation.

Le sud-ouest du pays, surtout la péninsule de Tiburon, a payé le plus lourd tribut, en particulier les localités côtières Jérémie, qui compte environ 30'000 habitants, et Les Cayes, troisième ville du pays. La boue a tout envahi, des routes étaient toujours impraticables et un pont crucial a été emporté mardi.

Selon un bilan du bureau de l'ONU pour l'aide humanitaire (OCHA), jusqu'à 80% des récoltes ont été perdues par endroits et plus de 350'000 personnes ont besoin d'une assistance humanitaire. Plus de 21'000 personnes ont été évacuées. Plus de 29'000 maisons ont été détruites rien que dans le Sud. Avec les inondations, les autorités redoutent une forte recrudescence des cas de choléra.

Toujours pas touché terre

Depuis la nuit de jeudi à vendredi, l'oeil de l'ouragan, qui s'était hissé jusqu'au cran maximal de l'échelle Saffir-Simpson, affleurait à quelques kilomètres au large de la côte Est de la Floride, remontant vers le nord. Pour l'heure, il n'a pas touché terre.

Désormais en catégorie 3, avec des vents à 195 km/h, Matthew a fait au moins une victime sur le sol américain. Une femme d'une cinquantaine d'années a succombé à un accident cardiaque car les secours n'ont pu aller lui prêter assistance à cause de la violence du vent. Les autorités de Floride ont indiqué que près de 926'000 foyers étaient privés d'électricité.

La côte sud-est des Etats-Unis, de la Floride jusqu'en Caroline du Nord, était placée en état d'alerte plusieurs jours avant l'arrivée de l'ouragan. Les autorités ont émis des ordres d'évacuation concernant environ trois millions de personnes de quatre Etats et multiplié les mises en garde très alarmistes.

C'est surtout la montée des eaux qui suscitait les craintes des météorologues et des autorités. Jusqu'à 3,3 mètres attendus par endroits, avec un effet pouvant être ressenti bien à l'intérieur des terres, a prévenu Rick Knabb, directeur du Centre d'information sur les ouragans (NHC).

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.