Le bilan monte à 6204 morts et près de 14'000 blessés au Népal

Le bilan monte à 6204 morts et près de 14'000 blessés au Népal

Photo: Keystone

Le puissant séisme de la semaine dernière au Népal a fait au moins 6204 morts et 13'932 blessés, selon le dernier bilan communiqué vendredi par les autorités du pays himalayen. D'après l'ONU, huit des 28 millions de Népalais ont été affectés par cette secousse.

Deux survivants, un adolescent de 15 ans et une jeune femme, ont été sortis jeudi des gravats sous lesquels ils avaient été ensevelis samedi 25 avril dans la capitale Katmandou, dévastée par la secousse. Ces découvertes offrent une rare éclaircie dans un horizon très sombre pour le Népal.

Les coordinateurs de l'aide ont prévenu que certains villages très touchés ne pouvaient être rejoints qu'après cinq jours de marche. Les Nations unies ont lancé un appel de fonds de 415 millions de dollars.

Dévastation 'presque totale' près de l'épicentre

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) a affirmé qu'elle restait 'extrêmement préoccupée' par le sort de centaines de milliers de personnes.

'Six équipes de la Croix-Rouge chargées de l'évaluation des dégâts rapportent que certaines villes et des villages dans les districts les plus durement touchés près de l'épicentre ont connu une dévastation presque totale', a indiqué l'organisation dans un communiqué. 'Les habitants de la région sont dans une situation désespérée', selon les experts de la Croix-Rouge.

'L'une de nos équipes qui est revenue de Chautara dans le district de Sindupalchowk (région montagneuse au nord-est de Katmandou) a indiqué que 90% des habitations y avaient été détruites', a expliqué Jagan Chapagain, responsable de la division Asie Pacifique de la FICR.

'L'hôpital s'est effondré et des gens creusent à mains nues dans les décombres dans l'espoir de trouver des membres encore vivants de leurs familles', a-t-il expliqué dans un communiqué.

Stocks d'aide épuisés

'Nous pouvons nous attendre à ce que la situation soit la même, si ce n'est pire, en beaucoup d'autres endroits où l'aide n'est pas encore parvenue', a ajouté Jagan Chapagain. La FICR a souligné qu'on évaluait à jusqu'à 40'000 le nombre des maisons détruites dans le seul district de Sindupalchowk, où, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), environ 1400 personnes ont péri.

La Société de la Croix-Rouge du Népal a de son côté annoncé qu'elle avait pratiquement épuisé ses stocks d'aide qui n'étaient suffisants que pour 19'000 familles.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.