Le candidat PS maintient sa candidature dans l'Est de la France

Le candidat PS maintient sa candidature dans l'Est de la France

Photo: Keystone

Le socialiste Jean-Pierre Masseret a maintenu mardi sa candidature en vue du 2e tour des élections régionales en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Il a pris cette décision en dépit des consignes nationales de son parti et du désistement de 71 colistiers.

Les dirigeants du Parti socialiste (PS) l'exhortaient à se retirer pour tenter de barrer la route au Front national (FN), arrivé en tête du premier tour dimanche dernier grâce au candidat Florian Philippot, bras droit de Marine Le Pen. 'Trois listes seront en compétition dimanche prochain', a-t-il déclaré mardi en début de soirée lors d'une conférence de presse à son siège de campagne.

Les règles du jeu lui permettent de confirmer sa candidature puisque seuls 71 colistiers s'étaient désistés auprès de la préfecture jusqu'à 18h00 mardi. Dans les faits, il en fallait 95 pour que l'invalidation devienne automatique.

'Tous les citoyens de cette région pourront exprimer leur choix, un choix libre, un choix démocratique. Nous participons ainsi au respect de chacune et de chacun de nos concitoyens', a déclaré mardi soir l'actuel président de la région Lorraine. Il a encore précisé avoir reçu de nombreux témoignages de soutien.

Pressions en vain

Les instances nationales du Parti socialiste avaient pesé de tout leur poids pour obtenir le retrait de la principale liste de gauche, arrivée en 3e position dimanche avec 16,11% des suffrages, loin derrière celles des Républicains (25,83%) et du FN (36,06%).

Les pressions du Premier ministre Manuel Valls et du premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis n'ont donc pas payé, pas plus que les appels de plusieurs colistiers de Jean-Pierre Masseret.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.