Le président Raul Castro au Vatican pour rencontrer le pape

Première visite papale pour Raul Castro

Photo: Keystone

Le président cubain Raul Castro a effectué dimanche sa première visite au Vatican. Il s'est entretenu en matinée pendant une heure avec le pape François. M. Castro 'l'a remercié pour sa médiation entre Cuba et les Etats-Unis', a rapporté le porte-parole du Vatican.

Les deux hommes sont apparus ensemble pendant une minute à l'extérieur du bâtiment, souriants et discutant, avant de se séparer. Selon le père Federico Lombardi, cet entretien 'cordial' et relativement long a été aussi l'occasion de parler du prochain voyage du pape dans l'île, en septembre, avant de se rendre aux Etats-Unis.

Les deux hommes ont procédé à un échange de cadeaux. Le pape a offert une médaille de Saint Martin de Tours, l'officier connu dans la tradition chrétienne pour avoir partagé son manteau avec un mendiant: 'Il faut vêtir les pauvres et les promouvoir', a souligné le pape devant son hôte, à qui il a aussi offert son exhortation apostolique, texte de base de son pontificat, 'l'Evangile de la joie', a rapporté le père Lombardi.

Raul Castro a offert au pape un tableau de l'artiste cubain Alexis Leiva Machado, qui signe Kcho, inspiré du thème de l'immigration des clandestins arrivant sur l'île de Lampedusa. Ce tableau représentait une croix faite de bateaux de naufragés, a expliqué le père Lombardi.

Devant dix gardes suisses

Venu de sa résidence Sainte-Marthe, le pape était arrivé le premier à peu avant 09h30 dans un petit salon attenant à la grande Salle Paul VI où se déroulent les grands rassemblements au Vatican.

Dix minutes plus tard, devant dix gardes suisses en grand uniforme, la limousine arborant le drapeau cubain s'était arrêtée devant la Salle Paul VI. Le chef de l'Etat cubain, accompagné de son ministre des Affaires étrangères Bruno Rodríguez Parrilla, avait été accueilli par le préfet de la Maison pontificale, Mgr Georg Gänswein.

Le frère aîné de Raul et fondateur de la révolution cubaine, Fidel Castro, s'était rendu au Vatican pour voir Jean-Paul II en 1996, deux ans avant la visite historique de ce dernier sur l'île communiste.

Raul Castro a ensuite quitté le Vatican pour se rendre au Palais Chigi, siège de la présidence du Conseil dans le centre de Rome, pour y rencontrer le chef du gouvernement italien, Matteo Renzi.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.