Les camps rivaux face à face pour la première fois au Maroc

Les camps rivaux face à face pour la première fois au Maroc

Photo: Keystone

Les représentants des deux parlements rivaux libyens ont pour la première fois samedi discuté face à face, au troisième jour de leurs négociations au Maroc. Le dialogue est destiné à sortir leur pays du chaos. Les Nations unies ont évoqué de 'progrès importants'.

Les deux délégations avaient eu jeudi et vendredi des discussions indirectes par l'intermédiaire de l'émissaire de l'ONU pour la Libye, Bernardino Leon, à Skhirat, dans la région de la capitale marocaine Rabat.

Elles tentent de se mettre d'accord sur la 'forme' d'un gouvernement d'unité nationale et les modalités d'une cessation des hostilités dans un pays miné par la violence et dirigé par deux parlements et deux gouvernements rivaux depuis la prise en août de la capitale Tripoli par la coalition de milices Fajr Libya.

Le parlement élu reconnu par la communauté internationale siège à Tobrouk dans l'est libyen, et le Congrès général national (CGN), le parlement sortant que le gouvernement installé par Fajr Libya a réhabilité, à Tripoli.

'Bonne direction'

Selon des participants, des représentants des deux camps ont discuté 'pour la première fois' face à face en présence de M. Léon, du ministre marocain des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar et du directeur des renseignements marocains, Yassine Al-Mansouri.

Dans une déclaration à la presse, M. Leon a déclaré qu'il fallait s'armer de 'patience'. 'Nous sommes en train de travailler sur les grandes questions, la question de la sécurité, la question du gouvernement (...) On avance mais ce sont des questions difficiles, on n'aura pas aujourd'hui ou demain les résultats, il faut être patient, mais je pense que nous avançons dans la bonne direction', a-t-il dit à la presse.

Dans un communiqué, la Mission d'appui de l'ONU en Libye (Manul) a parlé de 'discussions positives' et de 'progrès importants dans les négociations, les deux camps étant déterminés à résoudre leurs divergences'. Les protagonistes 'travaillent sur des propositions concrètes' liées à la formation d'un 'gouvernement d'union et à des arrangements de sécurité'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.