Les grands électeurs italiens votent pour la présidentielle

Italie:  le juge Sergio Mattarella élu président

Photo: Keystone

Le juge constitutionnel Sergio Mattarella a été élu samedi président de la République italienne, à une large majorité au terme du quatrième tour de scrutin. Il succède à Giorgio Napolitano qui a démissionné mi-janvier. C'est une victoire éclatante pour le chef du gouvernement Matteo Renzi.

En choisissant cet austère chrétien-démocrate de gauche qui s'est plusieurs fois heurté à Silvio Berlusconi, M. Renzi a ainsi resserré les rangs dans son Parti démocrate (centre gauche). Il a aussi montré à l'ex-Cavaliere, son allié pour plusieurs réformes importantes, qu'il ne dépendait pas de lui.

M. Renzi démontre aussi sa capacité de direction. Son candidat a obtenu 665 voix des mêmes grands électeurs - 1009 sénateurs, députés et représentants régionaux - qui n'étaient pas parvenus à s'entendre il y a deux ans. Ils avaient dû obtenir que Giorgio Napolitano se représente, ce que l'ancien communiste avait accepté en prévenant qu'il ne resterait pas longtemps. A 89 ans, il a démissionné il y a près de deux semaines.

Réaction sobre

Alors que M. Renzi jubilait à la buvette de la Chambre des députés pendant le décompte et lançait sur son compte Twitter: 'Bon travail, président Mattarella ! Vive l'Italie !', l'intéressé, peu connu du grand public et reclus chez lui depuis plusieurs jours, est resté très sobre.

'Mes pensées vont avant tout aux difficultés et aux espoirs de nos concitoyens', s'est-il contenté de déclarer, esquissant un sourire, au cours d'une brève apparition lorsque son élection lui a été officiellement notifiée. Il doit prêter serment mardi à 10h00. Elu pour sept ans, le président italien a des pouvoirs restreints, mais il joue un rôle important d'arbitre en cas de crise politique.

Sicilien catholique

Sicilien catholique, âgé de 73 ans, M. Mattarella est entré en politique après l'assassinat par la mafia de son frère, président de la région de Sicile en 1980. Il est passé à gauche dans les années 1990, jugeant que sa famille politique se rapprochait trop de M. Berlusconi. Il est le douzième chef d'Etat italien depuis la Seconde Guerre mondiale - le premier à être originaire de Sicile.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.