Libération sous caution de Pistorius

Pistorius libéré sous caution après sa condamnation pour meurtre

Photo: Keystone

La justice sud-africaine a ordonné mardi la libération sous caution d'Oscar Pistorius en attendant de fixer sa peine. Le champion paralympique a été condamné en appel la semaine dernière pour le meurtre de sa compagne en 2013.

M. Pistorius est 'libéré sous caution, la caution étant fixée à 10'000 rands' (684 francs), a annoncé le juge Aubrey Ledwaba à la Haute Cour de Pretoria. L'athlète de 29 ans, en costume-cravate noir et chemise blanche, a accueilli la décision du juge, debout, les mains croisées derrière son dos.

Sa libération sous caution est assortie de plusieurs conditions, dont l'assignation à résidence chez son oncle à Pretoria, avec autorisation de sortie entre 07h00 et midi dans un rayon de 20 kilomètres de la maison. Il sera aussi soumis à un contrôle électronique et doit remettre à la justice son passeport, a précisé le juge.

'Dans la mesure où il s'est présenté devant le tribunal, il a prouvé qu'il n'y avait pas de risque qu'il s'échappe', a expliqué le juge pour justifier sa décision. 'La prochaine audience est fixée au 16 avril 2016', a-t-il encore dit.

La thèse du cambrioleur

En première instance, le héros handicapé des jeux Olympiques de Londres en 2012 avait été condamné à cinq ans de prison pour 'homicide involontaire'. Il avait tué sa compagne Reeva Steenkamp de quatre coups de feu tirés à travers la porte des toilettes de sa maison de Pretoria dans la nuit de la Saint Valentin 2013.

Le sportif n'a jamais nié avoir tué Reeva. Mais il toujours soutenu qu'il croyait qu'un cambrioleur s'était introduit dans la maison, et qu'il ignorait que son amie ne se trouvait plus dans le lit au moment où il a fait feu.

Oscar Pistorius était sorti de prison en octobre, au bout d'un an, et placé aux arrêts domiciliaires dans la somptueuse propriété de son oncle. Il est depuis soumis à des travaux d'intérêt général.

Passible de 15 ans de prison

Le parquet avait fait appel, dans l'espoir d'obtenir une condamnation pour 'meurtre'. Jeudi dernier, la Cour suprême d'appel a modifié le verdict, requalifiant le crime de meurtre, passible d'au moins 15 ans de prison. M. Pistorius attend d'être fixé sur sa nouvelle peine.

Désormais considéré comme un meurtrier, il devait nécessairement faire une demande de libération sous caution pour avoir une chance d'échapper à la prison en attendant que sa nouvelle peine soit prononcée.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.