Londres va taxer les sodas pour lutter contre l'obésité infantile

Londres va taxer les sodas pour lutter contre l'obésité infantile

Photo: Keystone

La Grande-Bretagne introduira dans deux ans une taxe sur les boissons sucrées non-alcoolisées pour lutter contre l'obésité infantile. Le ministre des Finances George Osborne l'a annoncé mercredi, en présentant le budget au Parlement.

Cette nouvelle taxe 'sera prélevée sur les compagnies et sera introduite dans deux ans pour leur laisser le temps de changer la composition de leurs produits', a déclaré M. Osborne. Il a souligné que les sodas 'sont l'un des principaux facteurs de l'obésité infantile'.

La taxe s'appliquera aux boissons contenant plus de 5 grammes de sucre pour 100 millilitres. Elle devrait selon ses estimations rapporter plus de 520 millions de livres (près de 730 millions de francs). L'argent prélevé servira à doubler les fonds consacrés au sport dans les écoles, a précisé le chancelier de l'Echiquier.

Satisfaction de Jamie Oliver

Le chef Jamie Oliver s'est immédiatement réjoui de cette annonce: 'On a réussi!' a-t-il lancé sur Instagram. 'Courageux, logique et soutenu par tous les gens sensés... une nouvelle géniale' a-t-il ajouté, alors qu'il a lui-même fait campagne pour une telle taxe.

Selon des chiffres officiels publiés en 2015, 28% des enfants de deux à quinze ans et 61,9% des adultes sont en surpoids ou obèses en Angleterre, ce qui en fait l'un des pires pays européens en la matière.

Les maladies liées à l'obésité coûtent à l'économie 27 milliards de livres par an, soit la moitié de la facture du système de santé, a précisé M. Osborne.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.