Lula affirme que ses accusateurs veulent détruire sa vie politique

Lula affirme que ses accusateurs veulent détruire sa vie politique

Photo: Keystone

Luiz Inacio Lula da Silva a affirmé jeudi que les procureurs qui l'accusent de corruption dans le cadre du vaste scandale au sein du groupe public Petrobras voulaient 'détruire' sa vie politique. L'ancien président brésilien s'est dit 'indigné'.

'Comme dans un feuilleton, ils ont créé un épilogue : ils ont élu (Michel) Temer, destitué Dilma Rousseff (...) et maintenant ils veulent détruire la vie politique de Lula', a dit l'ex-président (2003-2010) lors d'une conférence de presse, sa première déclaration au lendemain des accusations. Mercredi, le parquet l'a désigné comme le 'chef suprême' du gigantesque réseau de corruption au sein de la compagnie publique pétrolière Petrobras.

Si Lula était condamné, il ne serait plus en mesure de se présenter à un troisième mandat en 2018. Entouré d'un grand nombre de militants et de grosses pointures de son Parti des travailleurs (PT, gauche), M. Lula était plus acide que d'habitude. Il s'est présenté 'non pas comme un ex-président mais comme un citoyen 'indigné' par les choses qui se passent et continuent à se passer dans ce pays'.

Emu jusqu'aux larmes et la voix rauque, il a rappelé sa principale conquête : 'le droit de marcher la tête haute'. 'Prouvez ma corruption et j'irai à pied me livrer à la police', a lancé l'ancien dirigeant de 70 ans, dont la dauphine politique, Dilma Rousseff, a été destituée le 31 août pour maquillage des comptes publics.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.