Mariano Rajoy reconduit à la tête du gouvernement espagnol

Mariano Rajoy reconduit à la tête du gouvernement espagnol

Photo: Keystone

Les députés espagnols ont voté samedi soir la confiance à Mariano Rajoy, chef de file du Parti populaire (droite). Il peut ainsi demeurer président du gouvernement. Il fera connaître jeudi la composition du nouveau cabinet.

'La confiance a été accordée au candidat Mariano Rajoy Brey', au pouvoir depuis 2011, a annoncé la présidente du Congrès Ana Pastor. Mariano Rajoy, avait besoin d'une majorité simple pour l'emporter. Il a obtenu 170 'oui' tandis que 111 parlementaires ont voté contre et que 68 autres se sont abstenus, sur un total de 350 sièges à la chambre basse du Parlement.

Ce vote met fin à dix mois de paralysie politique en Espagne. Les législatives du 20 décembre dernier, puis celles du 26 juin n'avaient pas permis de dégager une majorité claire et avaient accouché de parlements très fragmentés.

Le Parti populaire, dont Mariano Rajoy est le chef de file, est désormais en passe de former un gouvernement minoritaire, après avoir rallié le soutien de Ciudadanos (parti centriste) et d'avoir obtenu l'appui tacite de nombreux élus socialistes. Ces derniers se sont abstenus samedi lors du vote de confiance.

Mariano Rajoy a déclaré qu'il annoncerait jeudi la composition de son nouveau cabinet. 'J'annoncerai le gouvenement jeudi après-midi, et ils (ses membres) seront investis vendredi dans leurs fonctions. Je me suis déjà entretenu avec Sa Majesté le roi (Felipe VI)', a-t-il dit à la presse à l'issue du vote parlementaire.

Idéologie conservatrice

A 61 ans, Mariano Rajoy est reconduit au pouvoir sans trahir son idéologie conservatrice. Il a remporté une guerre d'usure contre ses jeunes rivaux qui sous-estimaient sa résistance forgée en 35 ans de vie politique.

De même qu'il s'était sorti en 2005 d'un accident d'hélicoptère avec seulement un doigt cassé, M. Rajoy a survécu à une crise politique sans précédent qui a laissé le pays sans gouvernement pendant dix mois.

Politique d'austérité

Chef du gouvernement sortant, M. Rajoy ne faisait plus qu'expédier les affaires courantes depuis qu'il avait perdu la majorité absolue au Parlement en décembre 2015. Il a profité de ce temps pour mener une sorte de campagne permanente à travers le pays.

Décrit comme 'rigide', voire 'intraitable' par les socialistes et les dirigeants séparatistes en Catalogne, M. Rajoy a promis d'engager 'le dialogue' tous azimuts. Mais lui qui a appliqué dès 2011 une politique d'austérité drastique promue par Bruxelles ne semble pas décidé à modifier le coeur de sa politique, et notamment la rigueur.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.