Merkel et Poutine rendent hommage au Soldat inconnu à Moscou

Merkel et Poutine rendent hommage au Soldat inconnu à Moscou

Photo: Keystone

Vladimir Poutine a déposé dimanche avec Angela Merkel une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu à Moscou. Ce geste marquait les 70 ans de la victoire sur le nazisme, pour lequel la Russie a fait samedi étalage de sa puissance militaire.

Le président russe et la chancelière allemande ont ensuite tenu une conférence de presse commune, consacrée surtout à la situation en Ukraine. 'L'application de l'accord conclu en février à Minsk pour mettre fin au conflit entre séparatistes et forces gouvernementales dans l'est de l'Ukraine progresse malgré les difficultés. La situation s'est apaisée dans la région', a affirmé Vladimir Poutine.

Angela Merkel a quant à elle réaffirmé son soutien aux efforts de paix et à nouveau demandé à Moscou d'user de son influence sur les séparatistes de l'Est ukrainien.

Le cessez-le-feu conclu à Minsk n'a pas mis fin aux combats entre séparatistes pro-russes et forces ukrainiennes. L'armée de Kiev a encore annoncé vendredi que deux soldats avaient été tués et 26 blessés dans des affrontements. Au total, le conflit a fait plus de 6000 morts depuis avril 2014.

Parade militaire

Comme la majorité des dirigeants occidentaux, la chancelière allemande a boycotté la grande parade militaire organisée samedi par Moscou sur la place Rouge.

'Il faut rappeler que c'est l'Armée rouge qui, au terme d'un assaut dévastateur sur Berlin, a mis un point final à la guerre contre l'Allemagne hitlérienne', a déclaré à cette occasion le président russe devant 16'000 soldats.

'L'Union soviétique a pris part aux batailles les plus sanglantes. Ici, les nazis ont concentré leur puissance militaire', a ajouté Vladimir Poutine, en référence aux quelque 25 millions de Soviétiques tués pendant la guerre.

Alliés remerciés

'Je remercie les peuples de Grande-Bretagne, de France et des Etats-Unis pour leur contribution à la victoire. Je remercie les différents pays antifascistes qui ont pris part aux combats contre les nazis dans les rangs de la résistance et dans la clandestinité', a ajouté M. Poutine.

Une minute de silence a ensuite été observée en mémoire des victimes de la guerre. Il s'agissait d'une première dans l'histoire des cérémonies du 9 mai en Russie.

Malgré le boycott occidental, M. Poutine peut se targuer d'avoir accueilli les dirigeants de puissances émergentes: les présidents chinois Xi Jinping et indien Pranab Mukherjee, son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi ou cubain Raul Castro, ainsi que le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

Nouveaux armements

La parade militaire à l'ampleur inédite a fait la part belle aux nouveaux armements russes.

Le char Armata T-14, présenté comme le plus puissant du monde par son constructeur, des missiles balistiques intercontinentaux de près de 50 tonnes, et, outre les 16'000 soldats russes, des troupes serbes, indiennes et chinoises: la vingtaine de chefs d'Etat invités ont assisté à une démonstration de la puissance de feu de la Russie, revenue sur le devant de la scène un quart de siècle après la chute de l'URSS.

'Grande Guerre Patriotique'

Le président russe a marché sur la place Rouge, un portrait de son père ancien combattant à la main. Il était à la tête d'un cortège estimé à 250'000 personnes par la police pour célébrer la mémoire des 'défenseurs de la Patrie' contre l'Allemagne nazie.

Vladimir Poutine se soucie peu du boycott des Européens et Américains. Il est plus populaire que jamais dans un pays qui a élevé la victoire de 1945 et la 'Grande Guerre Patriotique' au rang de mythe fondateur du patriotisme et de la grandeur russe.

Moustache de Staline

Avec cette ferveur populaire encouragée par le pouvoir, la moustache de Staline fait un retour remarqué. Responsable de la mort de millions de Soviétiques, l'ancien dictateur fait l'objet d'une réhabilitation rampante, près de 60 ans après la vague de déstalinisation qui avait mis fin au culte de sa personnalité.

Hors de Russie, l'Est séparatiste prorusse de l'Ukraine a aussi connu sa parade militaire. A Kiev, les autorités pro-occidentales ont organisé une 'Marche pour la paix'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.