Erreur de rendu non gérée dans 'FirstImage' part: System.Collections.Generic.KeyNotFoundException: The given key was not present in the dictionary. at System.Collections.Generic.Dictionary`2.get_Item(TKey key) at IceCube.CustomObjects.LoadCached(Int32 id, Boolean forceLoad, Boolean editable) at IceCube.Formatters.ObjectFormatter.Callback(String sectionName, DataRowView dr, Int32 itemIndex, ITemplate t) at IceCube.ASPTemplate.FormatRepeater(String sectionName, DataView dv, RepeaterItemCallback itemCB) at IceCube.BuiltInParts.Repeater.RenderCall(ITemplate currentTemplate, Int32 navID, Int32 zoneID, SitePart sitePartID, Dictionary`2 uiArgs) at IceCube.BuiltInParts.Repeater.RenderCall(ITemplate currentTemplate, Int32 navID, Int32 zoneID, SitePart sitePartID) at IceCube.Rendering.CallPartBlockInfo.ToString()

Moscou confirme les premières frappes de l'aviation russe en Syrie

Moscou confirme les premières frappes de l'aviation russe en Syrie

Photo: Keystone

L'aviation russe a procédé à ses premières frappes en Syrie, a annoncé mercredi le ministère russe de la Défense. Les raids ont détruit notamment des 'équipements militaires' et des 'stocks d'armes et de munitions' du groupe Etat islamique (EI).

'Conformément à la décision du commandant en chef des forces armées Vladimir Poutine, nos avions ont mené une opération aérienne et réalisé des frappes de précision sur des cibles au sol des terroristes du groupe Etat islamique en Syrie', a déclaré le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère de la Défense, cité par les agences russes.

Une source de sécurité syrienne a affirmé de son côté que l'aviation russe, en coopération avec l'armée syrienne, a mené ses premiers bombardements contre 'des positions terroristes' situées dans trois provinces de Syrie.

'Les avions russes et syriens ont mené aujourd'hui plusieurs raids contre des positions terroristes à Hama, Homs et Lattaquié', dans le nord-ouest et le centre du pays, a précisé cette source.

Le président russe Vladimir Poutine a obtenu mercredi matin le feu vert de son Sénat pour des frappes aériennes. La présidence syrienne a confirmé mercredi que Bachar al-Assad avait demandé à la Russie une aide militaire 'dans le cadre de l'initiative du président Poutine pour lutter contre le terrorisme'.

'Avant qu'ils arrivent chez nous'

Vladimir Poutine a justifié les frappes aériennes russes en Syrie, affirmant qu'il fallait prendre de vitesse les djihadistes en les frappant sur les territoires déjà sous leur contrôle avant 'qu'ils arrivent chez nous'.

'Le seul moyen de lutter efficacement contre le terrorisme international - en Syrie comme sur les territoires voisins - (...) est de prendre de vitesse, de lutter et de détruire les combattants et les terroristes sur les territoires qu'ils contrôlent et ne pas attendre qu'ils arrivent chez nous', a déclaré M. Poutine, selon des propos retransmis à la télévision russe.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.