Népal: le bilan s'alourdit à 4310 tués et près de 8000 blessés

Le bilan de la catastrophe pourrait dépasser les 10'000 morts

Photo: Keystone

Le bilan du séisme de samedi au Népal pourrait s'élever à 10'000 morts, a déclaré mardi le Premier ministre Sushil Koirala, alors plus de 5000 décès ont déjà été recensés. Les habitants déploraient la lenteur de la réaction des autorités face à la catastrophe.

M. Koirala, qui a décrété trois jours de deuil national, a estimé que le bilan du séisme de samedi pourrait s'élever à 10'000 morts.

La catastrophe a fait 5057 morts et plus de 10'000 blessés au Népal, selon le dernier bilan du ministère de l'Intérieur, tandis qu'une centaine d'autres sont mortes en Inde et en Chine. Parmi ces victimes figurent les 18 alpinistes tués dans l'avalanche monstre qui s'est produite samedi sur l'Everest.

Quelque 250 personnes, dont des touristes étrangers, sont portées disparues après une autre avalanche survenue mardi, a indiqué un responsable local.

Jusqu'à 50'000 personnes pourraient être blessées suite au tremblement de terre, a affirmé de son côté Handicap International. Le type de blessures constatées lors de séismes est généralement lourd: fractures, écrasement des membres, gangrène.

Au total, quelque huit des 28 millions d'habitants du Népal sont affectés, d'une manière ou d'une autre, selon l'ONU.

Gouvernement en difficulté

Le Premier ministre népalais a déclaré que le gouvernement allait tenter de faire parvenir de l'aide d'urgence dans les villages les plus isolés. 'Nous recevons des appels à l'aide de toutes parts. Mais nous sommes dans l'incapacité d'organiser simultanément les secours dans de nombreux endroits en raison du manque d'équipements et de spécialistes', a ajouté M. Koirala.

Parallèlement dans Katmandou, la capitale ravagée, les habitants se pressaient dans les magasins pour faire des réserves de denrées de base. De longues files d'attente s'étaient formées devant les stations-service pour y faire le plein.

Hôpitaux débordés

Les hôpitaux sont débordés et les médecins sont mobilisés 24 heures sur 24 pour soigner les blessés dans des conditions très difficiles. Les morgues arrivent à saturation.

Des appareils des forces aériennes de plusieurs pays se sont joints aux secours. La Suisse, qui dispose d'un bureau de coordination de la Direction du développement et de la coopération (DDC) au Népal, a envoyé sur place une équipe médicale de 10 personnes alors qu'une livraison de matériel d'aide humanitaire est prévue jeudi, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères dans un communiqué diffusé mardi.

Mobilisation en Suisse

Sans attendre, le Programme alimentaire mondial a lancé une opération massive pour aider 1,4 million de personnes. Il va y consacrer 116 millions de dollars (110 millions de francs). Quant à l'UNICEF, elle a lancé un appel urgent aux dons, alors que près de 2,8 millions d’enfants sont touchés par la catastrophe. UNICEF Suisse a débloqué 400'000 francs pour l’aide immédiate.

Des ONG suisses se mobilisent également. Alors que la Chaîne du Bonheur organise une collecte nationale le 5 mai, Terre des hommes, Caritas ou Solidar Suisse ont annoncé mardi l'envoi de personnel et de fonds.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.