Neuf soldats ukrainiens tués en un jour

Résolution ferme du parlement ukrainien à l'encontre des séparatistes et de Moscou, menaces de nouvelles sanctions européennes contre la Russie: la crise ukrainienne n'a pas connu de répit mardi, alors que les combats continuaient. L'UE a également fourni une nouvelle aide financière à Kiev.

Le parlement ukrainien a adopté mardi une résolution qualifiant la Russie d''Etat agresseur' et d''organisations terroristes' les républiques séparatistes pro-russes de l'est du pays.

Un total de 271 députés, sur un minimum requis de 226, ont voté en faveur de cette décision, qui exhorte l'Occident à reconnaître comme 'organisations terroristes' les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk.

Le vote a eu lieu lors d'une session extraordinaire du parlement convoquée après un nouveau regain de violences et d'intensification des combats dans l'Est: un bombardement a tué samedi 30 civils dans la ville de Marioupol.

Quatorze morts

Si Marioupol n'a pas été la cible de nouvelles attaques, les violences se poursuivaient sur d'autres points de la ligne de front, où un total de quatorze personnes, dont neuf soldats, ont été tuées en 24 heures, selon Kiev. Les séparatistes ont tiré à 120 reprises sur les positions ukrainiennes situées dans une trentaine de localités, a assuré mardi un porte-parole militaire ukrainien.

Dans ce contexte, les parlementaires ukrainiens ont aussi appelé les Occidentaux à introduire de 'nouvelles sanctions' contre Moscou.

Le 'Bloc d'opposition' prorusse a pour sa part proposé aux députés de demander à l'ONU l'envoi de Casques bleus dans l'Est rebelle, une idée rejetée par la coalition pro-occidentale au pouvoir.

L'UE se fâche

La recrudescence des violences a poussé l'Union européenne et les Etats-Unis à brandir la menace de nouvelles sanctions contre la Russie. Ce sujet sera à l'ordre du jour lors d'un sommet qui réunira les chefs d'Etat et de gouvernement européens le 12 février.

Les ministres européens des Affaires étrangères, qui se réuniront jeudi, seront ainsi chargés 'd'envisager toute action appropriée, en particulier de nouvelles sanctions', a annoncé l'UE dans un communiqué.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.