Nucléaire: l'Iran demande à Vienne de sécuriser les négociations

Nucléaire: l'Iran demande à Vienne de sécuriser les négociations

Photo: Keystone

L'Iran a demandé à l'Autriche de prendre des mesures pour protéger le lieu des négociations nucléaires, selon les médias iraniens. Cette requête intervient après des soupçons d'espionnage informatique dans des hôtels suisses où se déroulaient ces discussions.

Les autorités suisses et autrichiennes ont indiqué jeudi avoir ouvert séparément des enquêtes sur des soupçons d'espionnage informatique dans des hôtels où se déroulaient des négociations sur le nucléaire iranien. Israël est pointé du doigt par des experts informatiques.

Dans un communiqué, l'ambassade d'Iran en Autriche 'a demandé au ministère autrichien des Affaires étrangères de prendre immédiatement toutes les mesures pour assurer la sécurité du lieu des négociations, notamment des mesures de protection informatique', a rapporté l'agence Isna.

Les ambassades iraniennes à Berne et à Vienne ont également demandé, dans des communiqués séparés, que les gouvernements suisse et autrichien informent l'Iran 'des résultats de leurs enquêtes sur l'espionnage des lieux des négociations'.

Les délégations iraniennes et celles des pays du groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France plus l'Allemagne) sont actuellement réunies à Vienne pour tenter de faire progresser les négociations afin d'aboutir à un accord final d'ici la date butoir du 30 juin.

Kerry est sorti de l'hôpital

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry, qui a quitté vendredi l'hôpital de Boston où il avait été admis à la suite d'une fracture du fémur en Haute Savoie, a pour sa part annoncé qu'il allait se réengager 'pleinement' dans les pourparlers.

'J'ai parlé à notre équipe à Vienne. Je vais m'engager absolument, pleinement et totalement dans ces discussions. Je le suis déjà. Je n'ai rien manqué. Et je me rendrai là-bas au moment approprié dans les prochains jours, afin de faire progresser les choses à ce moment crucial des négociations', a-t-il dit.

Les discussions entre diplomates et experts des 5+1 et de l'Iran ont donné lieu à de nombreuses sessions de négociations, pour la plupart en Suisse et en Autriche, depuis novembre 2013.

Selon une source diplomatique citée vendredi par l'agence de presse russe Tass, les négociations sont actuellement pratiquement bloquées. La date butoir en vue d'un accord définitif pourrait être reportée.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.