Obama verra Xi et les dirigeants européens la semaine prochaine

Obama verra Xi et les dirigeants européens la semaine prochaine

Photo: Keystone

Barack Obama rencontrera la semaine prochaine, lors de son ultime voyage à l'étranger (Grèce, Allemagne, Pérou), son homologue chinois ainsi que les dirigeants de grands pays européens. L'élection choc de Donald Trump devrait être le sujet principal.

Le président américain rencontrera les dirigeants allemand, français, britannique et italien à l'occasion d'une visite à Berlin, puis le président chinois Xi Jinping au Pérou, en marge du sommet de l'Organisation de coopération économique Asie-Pacifique (Apec), a annoncé vendredi la Maison-Blanche.

'Nous nous attendons à ce que l'élection soit le sujet central dans tous les esprits', a déclaré Ben Rhodes, conseiller de M. Obama, évoquant ce voyage prévu de longue date mais qui a pris une tournure radicalement différente depuis l'élection du 8 novembre.

Le président américain, qui n'a eu de cesse durant la campagne de dénoncer le danger que représenterait une présidence Trump, expliquera à ses homologues sa priorité absolue: 's'assurer que son successeur démarre dans de bonnes conditions afin qu'il puisse réussir', a souligné M. Rhodes.

Climat: Ban optimiste

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est déclaré convaincu dans ce contexte que le milliardaire ne remettra pas en cause l'accord de Paris sur la lutte contre le réchauffement climatique malgré ses 'déclarations inquiétantes'.

'Je suis sûr qu'il comprendra toute l'importance, la gravité et l'urgence' de ce dossier, a-t-il affirmé. Il a aussi dit souhaiter le rencontrer avant de quitter son poste fin décembre. Il veut plaider auprès de lui pour que l'Amérique continue de jouer un rôle dirigeant dans le monde et de coopérer avec l'ONU.

Durant son voyage en Europe, Barack Obama le président américain visitera lui le Parthénon à Athènes, berceau de la démocratie, et prononcera un discours sur les défis de la mondialisation.

Le discours abordera les questions posées par le résultat de l'élection américaine, mais aussi le vote en faveur du Brexit au Royaume-Uni ainsi que l'évolution profonde du paysage politique dans nombre d'autres pays, a-t-il précisé.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.