Policier tué en France: deux complices présumés inculpés et écroués

Policier tué en France: deux complices présumés inculpés et écroués

Photo: Keystone

Deux complices présumés du djihadiste, qui a tué un policier et de sa compagne près de Paris lundi, ont été inculpés samedi soir dans le cadre de l'enquête sur cette nouvelle attaque en France au nom de l'État islamique (EI). Ils ont ensuite été écroués.

En garde à vue depuis mardi matin, les deux hommes, âgés de 27 et 29 ans, sont connus de l'antiterrorisme français. Ils avaient été condamnés avec Larossi Abballa en septembre 2013 lors du procès d'une filière d'envoi de djihadistes au Pakistan.

Ils sont accusés d''association de malfaiteurs terroriste' criminelle. Les juges antiterroristes n'ont, à ce stade, pas retenu une complicité directe dans le double assassinat. Comme l'avait requis le parquet de Paris, ils ont été placés en détention provisoire.

Un troisième homme relâché

Les deux prévenus avaient été interpellés et placés en garde à vue mardi, en même temps qu'un troisième homme, qui a été relâché sans faire l'objet de poursuites.

Lundi soir, Larossi Abballa a assassiné à coups de couteau un policier français et sa compagne à leur domicile de l'ouest de Paris avant d'être abattu par une unité d'élite de la police. Il a revendiqué son acte au nom de l'EI auquel il a affirmé avoir prêté allégeance trois semaines auparavant.

Les enquêteurs français tentent d'établir s'il a bénéficié de complicités dans la préparation et l'exécution de son crime.

Cette attaque, la première en France depuis les attentats de Paris en novembre 2015 (130 morts), est également inédite par son mode opératoire avec des victimes individuelles ciblées pour leur profession à leur domicile.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.