Poutine « a probablement approuvé » le meurtre de Litvinenko

Vladimir Poutine a 'probablement approuvé' le meurtre à Londres d'Alexandre Litvinenko en 2006, a estimé jeudi un juge dans les conclusions de l'enquête sur la mort de l'ex-espion du KGB. Le Kremlin dément toute implication en lien avec la mort de l'opposant.

Le rapport du juge Robert Owen indique qu'un antagonisme personnel opposait Alexandre Litvinenko, qui avait fui la Russie six ans avant de mourir, et le président russe, qu'il critiquait ouvertement.

Le Kremlin dément toute implication dans la mort de M. Litvinenko, de même qu'Andreï Lougovoï, devenu député, et Dmitri Kovtoune. Andreï Lougovoï a jugé 'absurdes' jeudi les accusations le visant dans ce rapport.

Le rapport britannique conclut qu'il est hautement probable que M. Lougovoï et M. Kovtoune aient agi sous les ordres du FSB.

M. Litvinenko, qui avait 43 ans, est mort à l'hôpital fin novembre 2006, trois semaines après avoir bu dans un hôtel londonien un thé qui contenait du polonium-210, un isotope radioactif.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.