Procès pour pédophilie au Vatican: l'accusé hospitalisé

Procès pour pédophilie au Vatican: l'accusé hospitalisé

Photo: Keystone

Le premier procès au Vatican d'un ancien prélat poursuivi pour abus sexuels sur mineurs s'est brièvement ouvert samedi au tribunal du Saint-Siège, en l'absence de l'accusé. Ce dernier est en effet hospitalisé en soins intensifs.

Alors que l'audience devait marquer la première apparition publique de l'ancien nonce à Saint-Domingue, le Polonais Jozef Wesolowski, depuis qu'il a été rappelé en urgence en août 2013, l'hospitalisation semble avoir pris de court le service de presse du Vatican lui-même. Elle a été annoncée quelques minutes avant le début de l'audience et confirmée dans la petite salle du tribunal par le procureur Gian Piero Milano.

'L'accusé a été pris d'un malaise soudain et a été emmené dans une structure hospitalière romaine, où il a été placé dans un service de soins intensifs', a-t-il expliqué. Selon le Vatican, M. Wesolowski a eu ce malaise vendredi et a été emmené d'abord aux urgences du petit Etat, avant d'être hospitalisé, sous surveillance policière, dans un hôpital public italien.

L'avocat de M. Wesolowski, Me Antonello Blasi, a assuré avoir appris la nouvelle samedi matin. Il a assuré que son client 'allait bien' il y a encore quelques jours.

Sept minutes

Assigné à résidence en septembre 2014 dans une chambre au premier étage du palais de justice, l'ancien nonce avait bénéficié en décembre, pour des raisons de santé dont la nature n'a pas été précisée, d'une plus grande liberté de mouvement, dans les limites de la cité-Etat. Samedi matin, l'audience n'a donc duré que sept minutes, le temps pour le procureur de lire les chefs d'inculpation et d'évoquer l'hospitalisation de l'accusé.

Le président du tribunal, Giuseppe Dalla Torre, a ensuite clos les débats en indiquant que le procès était 'reporté à une date encore à déterminer'.

Plusieurs accusations

L'ancien nonce est accusé de détention et de recel 'en quantité importante' de photos pédopornographiques, chargées sur internet au Saint-Siège, entre son retour de Saint-Domingue en août 2013 et son arrestation le 22 septembre 2014. Il est aussi accusé de corruption sexuelle d'adolescents de 13 à 16 ans à Saint-Domingue, où il a été nonce de janvier 2008 à août 2013, avec la complicité d'un ancien diacre, Francisco Javier Occi Reyes.

L'ancien nonce est accusé d'avoir infligé aux adolescents 'des lésions graves' d'ordre psychologique. Il est aussi jugé pour 'avoir eu une conduite qui offense les principes de la religion et de la morale chrétiennes'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.