Terre des Hommes dénonce le travail des enfants syriens réfugiés

Terre des Hommes dénonce le travail des enfants syriens réfugiés

Photo: Keystone

Le travail des enfants réfugiés syriens, y compris sous ses pires formes, a pris des 'proportions alarmantes' dans les pays voisins de la Syrie, affirme Terre des hommes. L'Organisation cite notamment la Jordanie, le Liban, l'Irak et la Turquie.

'Les enfants réfugiés syriens portent un lourd fardeau et sont souvent contraints d'assumer le rôle de soutien de famille', affirme Terre des hommes dans un rapport publié jeudi. Ils sont toujours plus nombreux à devoir travailler. Et ce 'dans des conditions de plus en plus dangereuses et abusives.'

Selon l'organisation suisse, ces enfants travaillent sur des sites de construction ou des exploitations agricoles, dans les marchés, les rues et tout type de services. La moitié des enfants interrogés affirment travailler au moins sept heures par semaine. Et un tiers d'entre eux 7 jours sur 7.

Les plus jeunes sont âgés de 5 ou 6 ans. Ils ne portent souvent pas de vêtements de protection et exécutent le même travail que les adultes.

Droit à l'éducation limité

Terre des hommes s'inquiète de l'impact physique, mental ou social que le travail a sur ces enfants. Elle met également en avant que cela limite leur droit à l'éducation.

Le rapport explique aussi qu'aucun travail des enfants ne s'est développé sur la route des Balkans jusqu'au début de l'année 2016, car les personnes souhaitaient poursuivre leur voyage rapidement. 'Cependant, cette année, après la fermeture des frontières le long de la route des Balkans, des cas isolés de travail des enfants ont déjà été signalés aux membres de Terre des Hommes.'

A la fin de son rapport, Terre des hommes formulent plusieurs recommandations à l'Union européenne et à ses membres, ainsi qu'aux ONG, aux entreprises et aux syndicats. Elle recommande entre autres l'établissement de mécanismes de prévention et de protection ciblant les enfants réfugiés, notamment dans le domaine de l'éducation.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.