Un avion-cargo russe s'écrase au Soudan du Sud, une quarantaine de morts

Un avion-cargo russe s'écrase au Soudan du Sud, une quarantaine de morts

Photo: Keystone

Un avion-cargo de fabrication russe avec des passagers à bord s'est écrasé mercredi peu après avoir décollé de l'aéroport de Juba, la capitale du Soudan du Sud, faisant des dizaines de morts. Aucune explication n'a encore été fournie sur les causes de la catatrophe.

L'appareil a percuté une petite île du Nil-Blanc, fleuve qui court à environ 800 mètres du bout de la piste. 'Jusqu'ici, 36 corps ont été récupérés', a déclaré Majju Hillary, responsable de la communication de la Croix-Rouge sud-soudanaise, dont les équipes collectent les cadavres.

'Nous ne pouvons assurer que ce bilan est définitif. Certains débris sont trop lourds pour être déplacés et nécessitent des engins' que la configuration du site ne permet pas d'acheminer, a-t-il poursuivi, sans exclure que des victimes se trouvent toujours sous des morceaux de l'épave.

Un journaliste de Reuters a lui compté 41 corps sur le site de l'accident. Un policier a également parlé de 41 morts. Les autorités sud-soudanaises ont de leur côté dit ne pas encore avoir de bilan définitif. Des médias locaux, dont la station de la mission locale de l'ONU Radio-Miraya, ont fait état de jusqu'à 40 tués, sans donner de source.

Nombre de survivants incertain

Le porte-parole de la présidence, Ateny Wek Ateny, a déclaré que l'avion, un Antonov 12-B, transportait 18 personnes, dont six membres d'équipage étrangers - cinq Arméniens et un Russe -, selon les documents de vol, et que trois des passagers, dont un enfant, avaient survécu au crash.

'C'est le bilan qui nous a été communiqué par la tour de contrôle', a-t-il déclaré. Il a ajouté que d'autres personnes pourraient avoir été tuées au sol mais précisé ne pas disposer d'informations à ce sujet. Selon la Croix-Rouge soudanaise, deux personnes ont survécu, dont l'une est décédée depuis.

Peu après le décollage

Selon Radio-Miraya et Eye-Radio, une station locale, l'avion s'est écrasé alors qu'il venait de décoller de Juba à destination de Paloich, à 600 km au nord de là, dans l'Etat du Haut-Nil, un des principaux champs de bataille de la guerre civile qui ravage le Soudan du Sud depuis décembre 2013.

L'Antonov concerné est un quadrimoteur de transport civil et militaire, de conception et de fabrication soviétique, mis en service à la fin des années 1950.

Il peut transporter 18 tonnes de fret et son équipage est théoriquement composé de cinq ou six personnes. Mais il est commun dans certaines régions d'Afrique que des avions-cargo volant vers des zones reculées embarquent des passagers.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.