Un hôpital d'Alep bombardé par le régime de Damas: 14 civils tués

Un hôpital d'Alep bombardé par le régime de Damas: 14 civils tués

Photo: Keystone

Au moins 14 civils ont été tués mercredi soir lors d'un raid aérien des forces gouvernementales syriennes contre un hôpital et un immeuble résidentiel à Alep (nord-ouest), a annoncé la défense civile. Les deux bâtiments étaient contrôlés par la rébellion.

'Au moins 14 personnes ont été tuées ce soir par des frappes aériennes contre l'hôpital al Quds et un immeuble résidentiel voisin dans le quartier d'al Sukkari, à l'est d'Alep', a indiqué à l'AFP la défense civile. L'Observatoire syrien des droits de l'homme a confirmé que les raids avaient été conduits par 'des avions du régime' de Damas.

L'unique pédiatre des quartiers est d'Alep, contrôlés par les rebelles, est au nombre des morts, selon le correspondant de l'AFP. La plupart des patients de cet hôpital sont âgés et atteints de maladies chroniques. L'établissement a été très sévèrement endommagé, a-t-on constaté.

Ces derniers jours, les bombardements dans la province d'Alep, notamment dans la ville éponyme, coupée en deux depuis 2012, se sont multipliés. Plus d'une centaine de civils ont perdu la vie depuis vendredi.

Mercredi encore, avant les raids sur l'hôpital al Quds, 16 personnes avaient péri dans les bombardements qui ont visé aussi bien les quartiers rebelles que les quartiers contrôlés par le régime, selon un média syrien et des secouristes.

Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, plus de 270'000 personnes sont mortes et plus de la moitié de la population a été déplacée.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.