Une journée anti loi-Travail en forme de dernier baroud

Une journée anti loi-Travail en forme de dernier baroud

Photo: Keystone

Les opposants au projet de loi Travail se sont retrouvés mardi dans la rue pour la 11e journée d'une mobilisation qui s'essouffle, à l'approche d'un nouvel examen de ce texte par l'Assemblée nationale. Syndicats et patronat seront reçus mercredi et jeudi à Matignon.

Après avoir menacé la semaine dernière d'interdire toute nouvelle manifestation risquant de dégénérer en affrontements à Paris, le gouvernement a autorisé un défilé sur un itinéraire court. Il a été proposé par la CGT, Force ouvrière et cinq autres organisations syndicales et de jeunesse.

Un important dispositif de sécurité, similaire à celui déployé pour la manifestation de jeudi dernier, encadrera le défilé parisien, avec le déploiement de 2500 policiers et gendarmes pour prévenir l'intrusion de 'casseurs'.

Cette journée de mobilisation intervient le jour du vote solennel du Sénat sur un projet de loi réécrit par la majorité sénatoriale de droite dans un sens beaucoup plus libéral que celui sur lequel le premier ministre Manuel Valls a engagé sa responsabilité en première lecture à l'Assemblée nationale.

Le gouvernement a annoncé qu'il rétablirait cette version lors de son retour en juillet en deuxième lecture devant les députés et qu'il n'en modifierait pas la 'philosophie'. Manuel Valls et la ministre du Travail, Myriam El Khomri, recevront successivement mercredi et jeudi les principales organisations syndicales et patronales.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.