Une trêve en cours à Debaltseve pour évacuer les civils

Une trêve en cours à Debaltseve pour évacuer les civils

Photo: Keystone

Kiev et les rebelles prorusses ont conclu une trêve, qui est en cours, pour évacuer vendredi les civils de Debaltseve, dans l'est de l'Ukraine, ont annoncé les deux camps. Une trentaine d'autocars vides se dirigeaient vers cette agglomération sous l'escorte d'observateurs de l'OSCE et de forces rebelles.

'Nous nous sommes mis d'accord sur une trêve vendredi près de Debaltseve pour évacuer les civils', a déclaré le chef de la police régionale pro-Kiev, Viatcheslav Abroskine. La région est l'un des points les plus chauds du conflit ukrainien.

Un responsable séparatiste, Edouard Bassourine, a pour sa part précisé que la trêve allait durer de 09h00 à 15h00. Selon des témoins, aucun échange de coups de feu n'a été signalé entre les deux camps alors que les convois s'approchaient de Debaltseve.

Noeud ferroviaire stratégique

Les troupes loyalistes tiennent la ville depuis plusieurs semaines, contre l'offensive des insurgés, appuyés par des chars et par l'artillerie. Debaltseve abrite un noeud ferroviaire stratégique reliant les deux grandes régions aux mains des pro-russes, celle de Lougansk et celle de Donetsk.

Cette trêve intervient au moment où le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel doivent rencontrer leur homologue russe Vladimir Poutine dans la journée à Moscou pour tenter de faire aboutir une nouvelle initiative de paix.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.