Yémen: les raids continuent malgré l'annonce de leur arrêt

Yémen: les raids continuent malgré l'annonce de leur arrêt

Photo: Keystone

La coalition menée par l'Arabie saoudite a lancé de nouveaux raids contre des rebelles au Yémen. Ces bombardements sont intervenus en dépit de l'annonce la veille de la fin de la campagne aérienne pour soutenir les forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi.

Les raids de mercredi étaient destinés à desserrer l'étau autour de la Brigade 35 blindée, fidèle à M. Hadi et dont le camp près de Taëz (sud-ouest) venait d'être investi par des rebelles chiites Houthis. Un rassemblement chiite a aussi été visé dans la même ville.

En proclamant mardi soir la fin de la campagne aérienne de la coalition qu'elle dirige, l'Arabie saoudite a dit que la coalition se réservait le droit de bombarder des mouvements suspects d'insurgés Houthis.

Le porte-parole de la coalition, le général Ahmed al-Assiri, a souligné par ailleurs que le blocus maritime du Yémen serait maintenu.

6 membres d'Al-Qaïda tués

Des combats ont opposé mercredi les rebelles aux partisans du président Hadi à Taëz et dans les villes sudistes d'Aden, de Dhaleh et de Houta, selon des résidents.

L'Iran a révélé par ailleurs avoir entamé des consultations régionales 'dès les premières heures' des frappes au Yémen il y a plusieurs semaines pour tenter de négocier la fin de ces opérations.

Et six membres présumés d'Al-Qaïda ont été tués dans la nuit dans une attaque de drone américain contre leur voiture à Moukalla, capitale de la province du Hadramout (sud-est) contrôlée depuis début avril par l'organisation, ont rapporté des témoins.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.