La Suisse suspendue à la décision d’Eveline Widmer-Schlumpf

Palais FédéralTout le pays est suspendu aux lèvres d’Eveline Widmer-Schlumpf. La Conseillère d’Etat grisonne a été plébiscitée par l’Assemblée nationale pour reprendre le siège de Christoph Blocher au sein du Conseil fédéral. Eveline Widmer-Schlumpf est membre de l’UDC, mais de l’aile modérée. Les élus l’ont attendu sous la Coupole jusque vers 13h30. Finalement, elle n’est pas venue. Par l’intermédiaire du président de l'Assemblée fédérale André Bugnon, elle a fait savoir qu’elle voulait réfléchir jusqu'à demain avant de dire si elle accepte son élection au Conseil fédéral. Le Parlement a donc interrompu ses travaux jusqu’à demain matin.
Pour l’heure, il n’y a plus que six sages sous la Coupole: Moritz Leuenberger, Pascal Couchepin, Micheline Calmy-Rey, Samuel Schmid, Hans-Rudolf Merz et Doris Leuthard.

Acceptera, acceptera pas ? La Suisse entière attend donc la décision d'Eveline Widmer Schlumpf demain à 8 heures. L'assemblée fédérale prendra connaissance de sa décision en ouverture de séance. Le président du parti démocrate-chrétien Christophe Darbellay est aux anges. Sa stratégie a été couronnée de succès aujourd’hui, même si elle n'a pas encore abouti.

Quatre ans et deux jours après l'éviction de la démocrate-chrétienne Ruth Metzler, c'est un véritable camouflet pour l'UDC et Christoph Blocher. La stratégie concertée de la gauche et du PDC a parfaitement fonctionné et Eveline Widmer-Schlumpf, qui n'était pas candidate, a été désignée par 125 voix au deuxième tour de la cinquième élection, contre 115 au conseiller fédéral sortant.

«Christoph Blocher au Conseil fédéral ou bien nous irons dans l’opposition». L’UDC n’avait cessé de le clamer ces derniers jours. Une majorité des députés ne s’est visiblement pas laissé impressionnée. La pilule était dure à avaler ce matin dans le camp blochérien. L’élection d’Eveline Widmer-Schlumpf, nettement moins proche des milieux zurichois, n’y changera rien. Si la Grisonne accepte son élection demain, l’UDC mettra ses menaces à exécution.

La nouvelle élue Eveline Widmer-Schlumpf s’est donné une nuit de réflexion. Si la Grisonne accepte de devenir conseillère fédérale, toute la question sera alors de savoir quel rôle jouera désormais Christophe Blocher. Le scénario le plus probable est de le voir redevenir président de l’UDC.

Elu à la présidence de la Confédération, Pascal Couchepin a recueilli 197 voix sur 210 bulletins valables. Un excellent score pour celui qui n'a pourtant les faveurs des sondages de popularité. Dans le contexte de cette incroyable journée, son année présidentielle s'annonce politiquement mouvementée.

La vidéo est ici.

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.