La Suisse assouplit son secret bancaire

La Suisse assouplit son secret bancaire. Il n’y aura plus de distinction entre évasion et fraude fiscale au niveau international. En revanche, la Suisse continuera de faire la distinction au niveau interne. C’est ce qu’a déclaré Hans-Rudolf Merz ce matin. Pour le conseiller fédéral, le secret bancaire suisse est néanmoins maintenu. Le grand argentier a ajouté que la future politique d'assistance administrative en matière fiscale doit être limitée au cas par cas. Malgré les décisions prises ce matin, Hans Rudolf Merz ne peut garantir que la Suisse ne figurera pas sur la liste noire des paradis fiscaux de l'OCDE. /af

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.