Un nouveau bâtiment pour la microtechnique à Neuchâtel

L’Institut de microtechnique de l’Université de Neuchâtel devient vaudois, mais reste sur sol neuchâtelois.
L’IMT sera intégrée à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne dès le 1er janvier 2009.
La Confédération et le Conseil d’Etat neuchâtelois, représentés par Charles Kleiber et Sylvie Perrinjaquet, ont signé ce matin au Centre suisse d'électronique et de microtechnique à Neuchâtel une déclaration d’intention.
Les cinq laboratoires de l’IMT seront transférés de l’Université de Neuchâtel à l’EPFL et regroupés dans un seul bâtiment, dans l’ancien collège de la Maladière, à côté du CSEM.
Les travaux couteront 50 millions de francs au Canton. Au total, la Confédération, le Canton de Neuchâtel et l’EPFL débourseront 113 millions de francs.

La Faculté des sciences poursuit sa spécialisation: deux groupes de géologie seront transférés à Lausanne et trois groupes de physique des particules déplacés à Berne; les pôles de l’hydrogéologie, de la géothermie et de la biologie seront renforcés dès 2008, à Neuchâtel.

Par ailleurs, l’outil technologique commun au CSEM et à l’IMT, à savoir le Comlab, sera totalement intégré au CSEM (il en occupe déjà les locaux). /vco-sm

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.