Le programme d'armement rejeté par le National

Samuel Schmid a perdu la partie devant le National: les députés ont rejeté aujourd’hui par 104 voix contre 83 et 6 abstentions le programme d'armement 2008. Programme devisé à 917 millions de francs. Les oppositions de l'UDC et de la gauche se sont cumulées lors du vote sur l'ensemble.

 
Le coup final à cette liste d'achats a été porté à l'issue d'un violent échange de propos entre les responsables de partis. Le président du PS Christian Levrat a accusé le PRD et le PDC de faire le jeu de l'UDC et de privilégier leurs intérêts électoraux.
 
Le président du PDC Christophe Darbellay lui a répondu que son parti et le PRD n'étaient pas seuls à défendre leur vision de l'armée. Le Conseil fédéral et le peuple sont avec nous, a affirmé le Valaisan. «Il en va de la crédibilité de l'armée».
 
Quant à l’UDC, Toni Bortoluzzi, dont le parti est accusé de vouloir la tête de Samuel Schmid, il a répété que l'UDC refusait le programme tant que des mesures n'étaient pas annoncées pour améliorer l'état «déplorable de l'armée».

Le dossier retourne au Conseil des Etats./fq

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.