Liste hospitalière : pas d’accrocs dans les relations avec Bâle

La nouvelle liste hospitalière jurassienne publiée à la fin de l’année dernière n’a pas entaché les relations entre le Jura et le canton de Bâle. Mercredi matin, à l’heure des questions orales, Frédéric Lovis est monté à la tribune pour expliquer que cette nouvelle planification a suscité l’étonnement de la direction de l’hôpital universitaire bâlois qui regrette d’avoir perdu de nombreuses prestations. Le député PCSI craint que cela nuise aux bonnes relations que notre canton entretient avec son voisin bâlois.

Michel Thentz, le ministre en charge de la santé, a reconnu que cette liste avait suscité des réactions de la part de la direction de l’hôpital bâlois mais il s’est voulu rassurant. Il a expliqué que de nombreux contacts ont eu lieu entre les deux parties avant et après la publication de la tabelle. Il estime que le service jurassien de la santé a pu expliquer et justifier sa liste, notamment en lien avec le fait qu’un hôpital soit ou non universitaire. Selon Michel Thentz, les relations entre le Jura et Bâle pourraient même s’intensifier à l’avenir en matière de santé. /sbo

Partager
Link
Météo