Franc fort au Conseil de ville bruntrutain

Une première séance rondement menée. Le Conseil de ville de Porrentruy s’est réuni jeudi soir. En une heure, la douzaine de points à l’ordre du jour a été traitée. Les conseillers ont notamment accepté le crédit de 700'000 francs pour la construction d’un nouveau réservoir d'eau aux Minoux. Les élus ont aussi dit oui à l’unanimité pour la cession de la copropriété de la patinoire au Syndicat intercommunal du district de Porrentruy. Le législatif bruntrutain s’est aussi penché sur la problématique des commerces en vieille ville.

 

Franc fort et commerces font mauvais ménage à Porrentruy

Franc fort, achat par correspondance ou encore centre Esplanade. Les raisons sont multiples, mais elles ont un effet désastreux sur le tissu commercial bruntrutain. C’est l’avis du PCSI qui s’inquiète devant les surfaces vides en vieille ville. Le parti chrétien social indépendant a déposé jeudi soir un postulat. Le texte demande au Conseil municipal de réfléchir à la possibilité de doter les petits magasins de conditions-cadres, par exemple un allégement fiscal.

La problématique des achats en France a aussi été abordée lors des questions orales. Le maire Pierre-Arnauld Fueg a informé qu’une réflexion était menée avec l’Union du commerce d’Ajoie et du Clos du Doubs afin de mettre sur pied d’ici deux à trois mois une campagne pour sensibiliser la population aux achats locaux.

Une autre situation a interpellé les élus : l'annonce de la fermeture du magasin d’alimentation dans le centre Innovation. Le maire a assuré que des contacts ont été pris avec le propriétaire, sans résultat pour le moment. Concernant le kiosque situé dans le bâtiment de la gare, une solution pourrait être trouvée avec les CFF pour éviter sa disparition. /nqu

Partager
Link
Météo