Il nagera pour la bonne cause

Raf Cramatte à l'arrivée de son périple l'été dernier Zoom sur « Raf Cramatte à l'arrivée de son périple l'été dernier » (touche ESC pour fermer)
Raf Cramatte à l'arrivée de son périple l'été dernier

Plus de 800 km à la force des bras et des jambes. À peine rentré d’un périple durant lequel il a parcouru la Suisse à pied en 13 jours l’été dernier, Raf Cramatte s’est déjà lancé deux nouveaux défis. Cet été, l’habitant d’Alle reliera à la nage le Valais à la Méditerranée par le Rhône. Sa seule aide : un hydrospeed, soit un genre de flotteur. Le Jurassien de 27 ans sera évidemment équipé d’une combinaison pour se protéger du froid et d’un casque pour éviter les chocs. Il suit par ailleurs un entraînement physique intensif en guise de préparation.

S’il parvient à relever ce défi, Raf Cramatte s’envolera pour le Laos à la fin de l’année, où il plongera dans le Mekong afin de relier le Triangle d’or à Vientiane, la capitale du pays. Si les animaux vivant dans le fleuve ne font pas peur au Jurassien, il confie être plus inquiet par rapport à l’eau très sale du Mekong, car s’il se blesse ses plaies pourraient rapidement s’infecter.

Des défis humanitaires

Raf Cramatte se lance dans cette aventure pour le plaisir du voyage et du sport, mais aussi pour la bonne cause. Les fonds récoltés seront en effet reversés à deux associations : « Espoir pour eux » et « Aurore Happy Home ». Le jeune souhaite par ailleurs faire passer un message qui lui tient à cœur : « l’image que j’aimerais montrer est que ce qu’on peut faire chez nous dans un pays riche, peut aussi être fait dans un pays pauvre ». /mdu

Partager
Link
Météo