L’inquiétude est vive à Courroux

Un zoophile continue de sévir dans la région. Une jument a été la victime des pulsions d’un individu encore non identifié, dans la nuit de vendredi à samedi à Courroux. Alors qu’une affaire similaire vient de passer devant la justice, le village est en émoi. Un animal du même éleveur avait subi une agression en 2012. Et le cas de violence sur deux juments en novembre dernier avait suscité de vives réactions. Cette nouvelle affaire vient ajouter à l’inquiétude des habitants, qui se disent pour la plupart outrés. « Dégoûtant, inhumain, aberrant ou encore révoltant ». Les termes étaient sans équivoque lundi matin dans le village de Courroux pour qualifier ce nouveau cas de zoophilie.

Le sentiment d’insécurité grandit au sein de la population. À l’image de cet agriculteur et dont l’une de ses bêtes a déjà été victime d’un acte zoophile. Au moindre bruit suspect, il file dans son écurie pour s’assurer que rien de particulier ne s’y déroule.

Une instruction a été ouverte, nous a confirmé le Ministère public. Impossible toutefois d’en savoir davantage, la procureure en charge du dossier étant absente lundi. Du côté des autorités communales, le maire de Courroux est en déplacement à l’étranger. Le vice-maire n’a pas non plus souhaité s’exprimer pour l’heure. /jpp

Partager
Link
Météo