Mieux comprendre son bétail

Réapprendre à connaître son cheptel. Avec les nouvelles techniques d’élevage, les agriculteurs ont moins contact avec les bovins. Les stabulations libres sont de plus en plus courantes dans les exploitations et les animaux sont, de ce fait, moins habitués à l’homme. Ils se montrent alors craintifs et agressifs. L’Institut suisse de recherche de l’agriculture biologique a publié fin 2014 une brochure à l’attention des éleveurs de vaches allaitantes. Elle permet de recréer une interaction entre l’homme et l’animal. Pour les chercheurs, il s’agit avant tout de diminuer le stress chez les bovins, qui a pour conséquences une moins bonne qualité de viande ou encore un affaiblissement du système immunitaire. /aro+nqu

Partager
Link
Météo