Deux sauvages pour une même toile

Oeuvre de Montandon et Grélat Zoom sur « Oeuvre de Montandon et Grélat » (touche ESC pour fermer)
L'oeuvre de Jean-Pierre Grélat et Stéphane Montandon

Une toile pour deux artistes. L’Espace Courant d’art à Chevenez présente dès samedi une nouvelle exposition intitulée « A quatre mains ». Yves Riat a eu l’idée de proposer à deux peintres aux origines jurassiennes de travailler ensemble. Jean-Pierre Grélat et Stéphane Montandon se sont pris au jeu. Jean-Pierre Grélat, qui crée lui-même ses coloris, a peint le fond, alors que Stéphane Montandon y a apporté son coup de pinceau, dessinant des corps et des visages. Yves Riat dans son introduction parle de deux sauvages qu’il a gentiment apprivoisés. Selon lui, ce travail commun leur a permis de retrouver de nouvelles forces. Le galeriste ne s’est d’ailleurs pas gêné de les « engueuler » afin de les stimuler.

Un ras-le-bol

Cette exposition aurait pu ne pas voir le jour, car le galeriste a failli tout arrêter en fin d’année. Les difficultés se sont accumulées en 2014. « J’ai connu de grosses déceptions, un mal de vivre, de l’usure avec l’âge », souligne Yves Riat. Selon lui, il y a beaucoup moins d’intérêt. Les classes d’école ne visitent plus sa galerie. Les politiciens se font plus discrets. Heureusement, quelques personnes continuent d’acquérir des œuvres. Le retraité relève toutefois que l’année dernière ses comptes étaient dans le rouge et à son âge il ne peut pas se permettre de perdre de l’argent. Mais il n’a pas pu se résoudre à fermer définitivement les portes de l’Espace Courant d’art, « c’est la passion qui m’a poussé à continuer ». Cette année, Yves Riat souhaite être plus libre dans le choix des artistes. Il a envie d'exposer des amis.

Le vernissage de l’exposition « A quatre mains » a lieu samedi à 16h30. L’Espace Courant d’art de Chevenez exposera ces œuvres inédites pendant un mois jusqu’au 29 mars. /nqu

Partager
Link
Météo