Le torchon brûle à St-Charles

Le doyen du corps professoral de St-Charles tape du poing sur la table. Paul Dubosson s’est confié à RFJ dans une interview exclusive. L’enseignant de 63 ans revient sur le renvoi avec effet immédiat de Jean-Paul Nussbaumer. Le Conseil d’administration a décidé de révoquer le recteur lundi dernier pour divergence d’opinion.

Paul Dubosson déplore cette décision qu’il peine à comprendre. Le Valaisan d’origine exige la réintégration du directeur afin d'apaiser l’ensemble de l’école privée bruntrutaine, bien qu’il s’exprime à titre privé. Le professeur considère ce licenciement comme un cataclysme.

Contacté par notre rédaction, le président du Conseil d'administration a réagi aux propos de Paul Dubosson. Jean-Baptiste Beuret relativise la colère exprimée par l’enseignant. Selon lui, elle n’est pas partagée par l’ensemble du corps enseignant, ni par tous les élèves et parents. Il a d’ailleurs reçu plusieurs courriers depuis lundi saluant ce renvoi. « La situation n’est pas noire d’un côté et blanche de l’autre », souligne Jean-Baptiste Beuret. /nqu

L'interview de Paul Dubosson

L'interview de Jean-Baptiste Beuret

Partager
Link
Météo