Découverte de deux cas importants de contrebande

Deux cas de contrebande mis à jour dans le Jura. Les agents du Corps des gardes-frontière du poste de Boncourt ont découvert deux affaires importantes de fraude. La semaine passée, les gardes-frontière ont interpellé à Lugnez, un véhicule français conduit par un Luxembourgeois qui transportait 50 kilos de viande fraîche de veau pour de la parenté en Argovie. Deux jours plus tard vers Chevenez, des habitants du canton de Nidwald ont importé près de 300 litres d’alcool, 60 kilos de viande, 80 litres d’huile d’olives, des pièces détachées de moto et de voiture ainsi qu’un appareil électroménager.

Selon Alain Neukomm, commandant adjoint du corps des gardes-frontière région Jura-Neuchâtel, il s'agit de deux cas extraordinaires sans lien avec l'abolition du taux plancher de l'euro. Chaque année, les gardes-frontière interpellent deux à trois automobilistes transportant de telles quantités de marchandises. Dans ces deux cas, ce sont les plaques d'immatriculation, française pour le premier véhicule et nidwaldienne pour le second, qui ont attiré l'attention des gardes-frontière. D'après Alain Neukomm, les contrebandiers tentent leur chance en passant par les frontières jurassiennes car il y a de nombreuses petites routes, il est donc plus difficile de les contrôler. /comm+nqu+mdu

Partager
Link
Météo