La production laitière interpelle le Parlement

La nouvelle baisse par la Fédération laitière du Nord-Ouest de la Suisse de trois centimes à 53 centimes par kilo de lait a suscité une question orale mercredi matin au Parlement jurassien. Le député UDC Claude Gerber s’est inquiété de la situation pour les producteurs jurassiens. Il a ainsi demandé au Gouvernement s’il entend encourager la production laitière dans la région afin de donner une lueur d’espoir à ses producteurs. Le ministre jurassien de l’Économie a commencé sa réponse par partager l’inquiétude de l’élu UDC. Michel Probst estime toutefois qu’il est illusoire de penser qu’une solution cantonale est envisageable et qu’il faut plutôt se tourner du côté de la Confédération. « Face à cette situation exceptionnelle, je vois quelques pistes de soutien au niveau fédéral dans les domaines de la Loi chocolatière (ndlr : La Loi chocolatière réglemente la compensation du prix des matières premières agricoles qui sont exportées sous forme de produits transformés tels que chocolat, biscuits, etc.) et de la promotion des produits en Suisse et à l’étranger », a indiqué le ministre. « J’appelle aussi les acteurs de la branche à s’entendre afin d’éviter une fuite en avant où les producteurs devraient compenser les pertes de chiffres d’affaires par une augmentation de la production. Une réaction de ce type empirerait encore les choses », a ajouté Michel Probst. /afa

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo