Accueil « explosif » pour le retour de Jean-Pierre Graber

Clément (à gauche) et Alain Piquerez, du Groupe Bélier. Zoom sur « Clément (à gauche) et Alain Piquerez, du Groupe Bélier. » (touche ESC pour fermer)
Clément (à gauche) et Alain Piquerez, du Groupe Bélier.

Le Groupe Bélier a salué à sa façon le retour de Jean-Pierre Graber sous la Coupole. Le Neuvevillois a retrouvé lundi son siège de conseiller national. Premier des viennent-ensuite, l'UDC du Jura bernois a profité du retrait d'Hansruedi Wandfluh. La minorité francophone du canton de Berne retrouve donc un siège sous la Coupole, mais pour huit mois seulement... Un laps de temps raillé par le groupe Bélier qui a décidé de ressortir du « musée » le fauteuil de Jean-Pierre Graber. Mais un fauteuil muni d'explosif censé s'autodétruire d'ici la fin de l'année.

La plaisanterie n'a toutefois pas plu à la police. Des explosifs, même factices n'ont pas leur place devant le Palais. Les deux représentants du Groupe Bélier ont dû rapidement retirer leur installation. /fqu

Partager
Link
Météo