Du bénéfice pour le canton du Jura

Charles Juillard Zoom sur « Charles Juillard » (touche ESC pour fermer)
Charles Juillard a présenté avec satisfaction les comptes 2014 du canton du Jura.

Le canton du Jura retrouve les chiffres noirs après deux ans de déficit. Les comptes 2014 de l’Etat jurassien ont été présentés jeudi. Ils bouclent sur un léger bénéfice de 507'000 francs alors que le budget tablait sur un déficit de 5,5 millions. Pour Charles Juillard, « il est plaisant de savourer un moment comme celui-ci ». Le ministre jurassien des Finances indique que le Gouvernement jurassien se montre « très satisfait » des résultats des comptes 2014 même s’il prévient qu’il s’agit « d’une embellie temporaire due à des éléments ponctuels ».

Amnistie, impôts et maîtrise des dépenses

Trois raisons principales expliquent les chiffres présentés jeudi. Le premier facteur, c’est l’amnistie fiscale qui a généré 9 millions de francs de recettes, soit 7 millions de plus que prévu au budget. Une somme qui a permis de compenser – et même au-delà – l’absence de versement de la Banque nationale suisse.

Deuxième explication : les impôts. Les personnes physiques - soit les particuliers - ont versé 227 millions de francs au total. Il s’agit d’un nouveau record qui représente une hausse de 4,5 millions par rapport au budget. Record aussi pour les personnes morales – les entreprises – avec 52 millions, un résultat conforme aux prévisions.

Troisième facteur : la maîtrise des charges. Les dépenses sont inférieures de 10 millions de francs par rapport au budget. Les charges les plus importantes, à savoir celles liées au personnel et celles dites de transfert, n’ont que légèrement augmenté par rapport à 2013.

A noter encore que les investissements nets se sont élevés à 36,9 millions en 2014. Un chiffre légèrement inférieur au budget mais tous les investissements ont été financés par les recettes de l’Etat.

Un bémol et des perspectives moins roses

Seule ombre au tableau, la dette qui est passée de 307 à 330 millions, en raison de l’emprunt pour la recapitalisation de la Caisse de pensions. Au vu de ces résultats, le Gouvernement jurassien a décidé d’attribuer un million de francs au fonds de l’emploi et 2,5 millions en provision pour risque conjoncturel. Des signes qui montrent que l’exécutif se prépare à des temps plus difficiles. Le Gouvernement jurassien rappelle, justement, que d’importantes incertitudes planent sur les finances cantonales jurassiennes. Il cite le franc fort, tout d’abord, qui risque de provoquer des pertes d’impôts mais aussi le recul des recettes fiscales de la Confédération enregistrées en 2014 par rapport à 2013.

Autres inconnues : les effets liés à des réformes en cours au niveau fédéral comme la péréquation financière et la fiscalité des entreprises. Le Gouvernement jurassien évoque également les projets en matière d’investissements dans le canton et l’augmentation prévisible des prestations dans le domaine du social, des assurances sociales et de la santé. Pour l’exécutif cantonal, la mise en œuvre complète du programme d’économies OPTI-MA reste donc indispensable. /comm + fco

 

Partager
Link
Météo