Une inquiétude nommée franc fort

Chambre jurassienne d'agriculture Zoom sur « Chambre jurassienne d'agriculture » (touche ESC pour fermer)
La Chambre jurassienne d'agriculture a tenu ses assises annuelles vendredi à Glovelier.

Les paysans jurassiens redoutent également les effets du franc fort, notamment sur le prix du lait. Le sujet fait partie des sujets de préoccupation de la CJA, la Chambre jurassienne d’agriculture, qui a tenu son assemblée générale annuelle vendredi à Glovelier. Le prix du lait a déjà baissé de 3 centimes par kilo - pour se fixer à 53 centimes – depuis la décision de la Banque nationale suisse d’abolir le taux plancher. Les agriculteurs jurassiens craignent de nouvelles diminutions car la production laitière représente une exploitation sur deux dans le canton du Jura. La Chambre jurassienne d’agriculture relève également que le franc fort pourrait toucher d’autres filières comme les céréales.

Un plan contre les campagnols

Par ailleurs, l’assemblée a pris connaissance du lancement d’un plan de lutte commun contre les campagnols qui démarrera au printemps prochain. Les rongeurs ont fait peu de dégâts en 2014 mais ils sont à l’origine d’importants dommages lors des années précédentes, notamment aux Franches-Montagnes. Environ 70 agriculteurs jurassiens se sont d’ores et déjà inscrits pour participer au plan de lutte qui a été approuvé par l’Office fédéral de l’agriculture. Il s’agit d’éviter une nouvelle pullulation des rongeurs en favorisant l’habitat des prédateurs, par exemple.

La CJA s’adresse au Conseil fédéral

L’assemblée a également voté à l’unanimité une résolution à l’attention du Conseil fédéral. Le texte porte sur la Politique agricole 2014-2017. Il demande que des corrections soient apportées dans les ordonnances. La résolution souhaite notamment « renforcer l’approvisionnement indigène par une protection adaptée à la frontière » et « rééquilibrer le montant des contributions en faveur de la production, sans réduire l’enveloppe financière globale ».

Les assisses annuelles de la Chambre jurassienne d’agriculture se sont terminées par table ronde qui avait pour thème : « Comment concilier développement économique et préservation des terres cultivables ? ». Le directeur de l’Union suisse des paysans, Jacques Bourgeois, a pris part aux discussions, notamment. /fco

 

Partager
Link
Météo