Pro Natura ne veut pas de passerelle au Pichoux

Passerelle du Pichoux Zoom sur « Passerelle du Pichoux » (touche ESC pour fermer)
Le projet de passerelle au Pichoux n'emporte pas l'adhésion de Pro Natura Berne et Jura bernois, ni de la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage

Pro Natura n’approuve pas le projet de passerelle piétonne au-dessus des Gorges du Pichoux. Les sections cantonale et régionale de l’association ont confirmé lundi leur prise de position négative déjà exprimée au lancement du projet en février 2013. Elles ont également rappelé que la Fondation suisse pour le paysage partage leur avis. Les deux organisations jugent le projet de pont suspendu fondamentalement contraire aux objectifs de protection des Gorges du Pichoux. Ces derniers exigent notamment que l’aspect naturel, sauvage et intact du paysage soit conservé. Pro Natura ajoute que le développement du tourisme à cet endroit perturberait des espèces menacées, à l’image du hibou grand-duc d’Europe.

Cette prise de position intervient à la veille de la présentation publique du projet qui doit avoir lieu mardi soir au Centre de Sornetan. Pro Natura Berne et Jura bernois rappellent que si la Commission de protection des sites et du paysage du Canton de Berne a donné son aval au projet, son préavis n’est pas déterminant. Pro Natura rappelle que le site concerné fait partie de l’Inventaire fédéral des paysages, sites et monuments naturels d’importance nationale, et que c’est donc la décision de la Comission fédérale pour la protection de la nature et du paysage qui fait foi. L’association ajoute qu’à sa connaissance, cette commission fédérale n’a pas encore fait connaître sa position./ast

Partager
Link
Météo