L'enjeu des places de jeux

Conseil général Val Terbi Zoom sur « Conseil général Val Terbi » (touche ESC pour fermer)
Le Conseil général de Val Terbi a débattu de l'avenir des places de jeux.

La réflexion va se poursuivre autour des places de jeux de la commune de Val Terbi. Le Conseil général a pourtant refusé mardi soir de prolonger le délai de traitement d’une motion sur le sujet acceptée en septembre dernier. Le législatif s’est exprimé par 10 voix contre 7 après une interruption de séance. Le texte demande, notamment, de réaliser une étude pour assurer la sécurité des places de jeux. Le Conseil communal demandait une prolongation afin de présenter un projet concret. Le motionnaire a toutefois considéré que son texte avait été réalisé puisqu’un état des lieux a été effectué dans l’intervalle. Le Conseil communal va néanmoins continuer ses démarches en vue de proposer une série d’actions à mener.

Une fusion et des décisions

Le maire de Val Terbi, Michel Brahier, a informé le Conseil général d’un projet de fusion en cours des deux corps de sapeurs-pompiers actifs sur l’ensemble du Val Terbi. Les législatifs des différentes communes devraient s’exprimer en juin prochain. Le projet nécessitera la construction d’un nouveau hangar entre Vicques et Courchapoix.

Michel Brahier a également indiqué que la pétition qui demande le maintien du coin bazar de la déchetterie du Tritout, à Vicques, sera traitée par le Conseil communal. L’exécutif compte recevoir les personnes à l’origine du texte qui a recueilli plus de 430 signatures.

Par ailleurs, le Conseil général de Val Terbi a accepté mardi soir une motion qui demande d’entreprendre des démarches pour que Swisscom installe la fibre optique à Vermes. Le législatif a également adopté le nouveau règlement sur les élections communales qui prévoit la mise en place d’un seul cercle électoral dès la prochaine législature. Il a aussi donné son avis à des modifications du règlement d’organisation et du règlement sur l’eau potable du Syndicat des eaux du Val Terbi. Principal changement : la propriété des fontaines publiques ainsi que leur entretien passent du syndicat aux communes. /fco

 

 

Partager
Link
Météo