Deux sites pour la zone AIC taignone

Les maires des Franches-Montagnes ont validé l’étude préliminaire sur l’implantation d’une zone d’activité d’intérêt cantonal dans leur district, mercredi soir, lors de l’assemblée de leur association. Il s’agit d’une étape importante pour ce dossier qui doit maintenant être avalisé par les autorités cantonales et fédérales.

Le projet prévoit que la zone AIC taignone prenne place pour moitié à l’entrée est du Noirmont et pour moitié à Saignelégier, derrière la zone industrielle actuelle. Il s’agira de deux secteurs de 12,5 hectares. Le groupe de travail composé de maires a préféré cette option plutôt que de n’utiliser qu’un seul lieu car les deux sites présentent les mêmes avantages.

Le but des zones AIC est d’attirer des entreprises en facilitant les démarches pour l’obtention de permis de construire. Elles permettent également de faire une promotion plus ciblée. Les revenus fiscaux sont ensuite redistribués entre toutes les communes de la région concernée. Les deux autres districts jurassiens ont déjà de telles zones.

Chiffres positifs

Mercredi soir, les maires taignons ont également validé les comptes 2014 de leur association qui bouclent sur un bénéfice de presque 6'600 francs ainsi que le budget 2015 qui est aussi positif avec 3'000 francs d’excédent de recette prévu. /sbo

Partager
Link
Météo