Le travail des physios jurassiens ne sera pas revalorisé

Le statu quo pour les physios de la région. Le Tribunal administratif fédéral a désavoué le Gouvernement jurassien, qui avait revalorisé les prestations des physiothérapeutes début 2013. L’exécutif cantonal avait fixé la valeur du point tarifaire à 90 centimes au lieu de 87 pour tous les groupes d’assureurs. Des recours ont ensuite été déposés contre cette mesure par les physios eux-mêmes – qui jugeaient ce tarif trop bas – et les assurances. Le cas est alors remonté au TAF. Pour le Tribunal, la décision du Gouvernement jurassien ne reposait pas sur une structure tarifaire consolidée au niveau Suisse. Par conséquent, elle ne pouvait pas être appliquée.

Michel Thentz réagit

Le ministre jurassien de la Santé Michel Thentz se dit malheureux de ce désaveu. Pour lui, le travail des physiothérapeutes mérite d’être revalorisé. Michel Thentz souhaite que la Conférence des Directeurs de la Santé tape du poing sur la table de la Confédération. Selon lui, la structure tarifaire des physios doit maintenant être établie au niveau suisse pour qu’une solution soit rapidement trouvée. « Nous sommes derrière les physios ! Nous espérons que les cantons se mobilisent pour pousser la Confédération à donner une issue positive à cette problématique », nous a déclaré Michel Thentz. /rch+ats

Michel Thentz Zoom sur « Michel Thentz » (touche ESC pour fermer)
Michel Thentz: « Nous sommes derrière les physios ! ».

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo