Gens du voyage étrangers, passez votre chemin!

Le site d’Innodel entre Courrendlin et Delémont n’accueillera plus de Gens du voyage étrangers. L’accord avec la société n’a pas été prolongé pour cette année 2015. Du coup, le Gouvernement jurassien a décidé de presser le pas : il renonce à chercher une nouvelle solution temporaire et provisoire pour se concentrer uniquement sur l’avancement du projet d’aires définitives. L’exécutif cantonal va donc transmettre prochainement une fiche du plan directeur au Parlement pour la concrétisation.

Trop cher, trop compliqué

Le message du Gouvernement est clair. Il demande à ces visiteurs d’éviter le Jura. Le canton passera toute l’année 2015 sans place d’accueil, même provisoire. Les moyens à mettre en œuvre seraient trop importants et le cas n’est pas unique, Fribourg se trouve dans une situation similaire.

Au Parlement de prendre le dossier en mains

L’exécutif préfère passer la patate chaude au Parlement. La fiche qui sera soumise au législatif au début du mois d’avril concernera les deux aires d’accueil définitives dans l’objectif d’une concrétisation. Et comme aucune autre piste n’a été envisagée, le Parlement se prononcera selon toute vraisemblance sur le site de Mavalau à Courtedoux pour les Gens du voyage suisses et celui de Courrendlin pour les Gens du voyage étrangers. Ce malgré l’opposition de la commune de Courrendlin, qui reste d’ailleurs dans l’expectative. Selon le maire Gérard Métille, les autorités communales sont sans nouvelle du canton depuis l’assemblée extraordinaire du 17 novembre dernier où une information avait été donnée sur le projet. /rch+iqu

Partager
Link
Météo