Le Jura devra choisir comment taxer les frontaliers

L’UDC Jura n’en démord pas. Elle ne retirera pas son initiative sur l’imposition à la source des travailleurs frontaliers. Ses représentants au Parlement l’avaient déjà laissé entendre lors de la dernière séance du législatif cantonal, le comité du parti annonce vendredi avoir formellement pris la décision. Il estime essentiel que les Jurassiens se prononcent sur un objet qu’il juge fondamental.

Le 25 février dernier, les députés avaient décidé à une large majorité, c’est-à-dire tous les partis à l’exception de l’UDC, de se rallier au contre-projet de la commission de l’économie qui permettrait à l’exécutif d’examiner, à intervalles réguliers, le taux de rétrocession qui se monte actuellement à 4,5%. Au final, le peuple jurassien devra donc trancher entre les deux textes. /iqu+comm

Partager
Link
Météo