« Heureusement, je n’ai que deux joues »

« Cette deuxième baffe est moins douloureuse ». Après avoir obtenu un score de 6,3% en 2008, Pierre Chételat a recueilli 7,26% dimanche au premier tour des élections à la mairie de Delémont. Le candidat PLR prend ce résultat avec philosophie et dit espérer faire mieux la prochaine fois.

Il estime toutefois que la déception est nettement moins marquée pour lui que pour certains autres candidats en lice dont les enjeux pour leur parti étaient plus importants, même s’il espérait obtenir davantage de suffrages. Il tire le constat que son engagement durant son année de présidence du Conseil de ville en 2014, où il a participé à de nombreuses manifestations et s’est montré très investi, n’a pas porté ses fruits.

Pour Pierre Chételat, son résultat n’est toutefois pas représentatif de la position de son parti à Delémont. Le PLR a un potentiel plus grand, selon lui, il occupe d’ailleurs 9% des sièges au Conseil de ville.

Le libéral-radical indique qu’aucune décision n’a encore été prise quant à une éventuelle participation au second tour. « Il faut réfléchir la tête à froid, une décision sera certainement prise lundi ». /iqu

Partager
Link
Météo