« Il va falloir mobiliser »

C’est une grande satisfaction pour Damien Chappuis. Le candidat PCSI à la mairie de Delémont domine le premier tour des élections, largement en tête avec 31,57% des voix. Il devance le PDC Martial Courtet, arrivé deuxième avec 23,02% des suffrages.

L’actuel conseiller communal de la capitale ne s’attendait pas à une telle marge. « Je n’avais aucune idée des résultats ». Il s’en dit très satisfait, mais ne veut pas vendre la peau de l’ours. Pour le second tour, le candidat PCSI estime qu’il va falloir convaincre plus large, rassembler, s’appuyer sur l’expérience acquise au sein du Conseil communal, faire connaître son programme et montrer ses ambitions pour la ville.

Damien Chappuis se dit également surpris des résultats respectifs des deux candidats de gauche et avance qu’il faudra faire avec. Pas question pour l’instant d’approcher ses concurrents, par exemple Martial Courtet, pour nouer un accord. Le chrétien-social indépendant préfère dans un premier temps profiter des résultats de ce premier tour. Mais positionné au centre, il espère pouvoir grappiller des voix partout, notamment celles des candidats qui ne repartiront pas au second tour. Il faudra pour ce faire « faire la preuve qu’il est le bon candidat ». /iqu

Partager
Link
Météo